7 juillet 2012

Entrevue avec Phil de Culture Financière

Aujourd'hui, je vous propose mon quatrième billet invité avec Phil du blog Culture Financière. Comme moi, il est ingénieur proche de la trentaine et passionné d'investissement financier. Sur son blog, il publie des articles en s'appuyant sur 3 thématiques : Économiser au quotidien, Placer son argent quotidiennement & Débuter en Bourse. Le tout avec un certain réalisme dont je vous invite à le consulter. Enfin, dans "Liens", GenY Finances fait parti de ses blogs préférés.
Bonjour, Phil

1. Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter brièvement ? 
Je m'appelle Phil, 27 ans, ingénieur dans un domaine non financier et également auteur du site culturefinanciere.com.

2. D’où vient votre passion pour la finance ?
Après quelques années dans la vie active, j'ai commencé à avoir un peu d'argent de côté. Je me suis demandé comment je pouvais placer cet argent efficacement en prenant des risques calculés. Le problème c'est que je n'y connaissais rien en finance : livret A, livret jeune et PEL, c'est à peu près tout ce que je connaissais.
Alors j'ai été voir mon conseiller bancaire qui m'a proposé tout un tas de contrats vraiment intéressants pour lui, et beaucoup moins pour moi. J'avais l'impression d'être une dinde et que l'on voulait me farcir. L'ignorance ça peut coûter cher parfois !
En sortant de mon entretien, j'ai décidé de me prendre en main financièrement parlant et de ne plus être un ignare qui faisait aveuglément confiance aux conseilleurs. Ainsi, j'ai tout d'abord étudié les différents supports financiers existants (assurance vie, compte titre, pea...) puis la fiscalité qui y était associée (impositions et cotisations sociales). Ensuite, je me suis formé sur l'investissement, j'ai également refait un peu de comptabilité histoire de pouvoir lire les bilans et comptes de résultats, et voilà...
Avec des bons sites internet, d'excellents livres, du travail et de la motivation, on s'en sort plutôt bien.
Depuis, je continue chaque jour d'apprendre...


3. Pourquoi le titre de votre blog s’appelle « Culture Financière » ? 
A la fin de l'année 2011, j'avais lu les résultats d'un sondage sur la culture financière des Français et le résultat était plutôt catastrophique.
Je me suis dit que je pourrais partager mes humbles connaissances sur un site internet, ça pourrait servir à des gens qui cherchent à améliorer leur culture financière.
Sur mon site, je ne donne pas de conseils. J'expose simplement mes réflexions financières en justifiant mes choix, ou en expliquant mes doutes. D'une part, ça me permet de garder une trace de mes pensées à quelque part. D'autre part, je partage et j'échange avec d'autres personnes qui peuvent être intéressés par mes idées. Tout simplement.

4. Quel est votre profil d’investisseur ? 
Je suis un investisseur défensif. Ma priorité première est de ne pas perdre d'argent. Tout l'argent dont je dispose provient de mon travail. J'estime que c'est de l'argent durement gagné et je n'ai pas envie de le perdre juste pour essayer de gagner plus.
Je ne cherche pas à battre les marchés, et pour l'instant je me contente de battre l'inflation, histoire de conserver mon pouvoir d'achat. J'ai envie de m'enrichir doucement mais surement.
Je ne risque qu'une petite partie de mon capital en actions (pour prendre de l'expérience), tout le reste est placé sur des supports monétaires et obligataires peu risqués. D'ici 5-8 ans, je vais avoir besoin d'une grosse partie de mon capital pour l'achat de ma résidence principale et je ne peux pas me permettre de le perdre.
A long terme, j'envisage une allocation d'actifs assez simple : actions (33%), de l'obligataire et du monétaire (33%) et de l'immobilier physique (33%).

5. Enfin, avez-vous l’ambition d’arriver à l’indépendance financière ?
L'indépendance financière est assez à la mode en ce moment. Tout le monde a envie de s'arrêter de travailler à 40 ans pour vivre de ses rentes. Ça se comprend.
A vrai dire, ce n'est pas mon but principal. Mon objectif est de bien profiter de la vie, tout en me constituant un patrimoine sympathique pour ma famille. Ça peut paraître paradoxal mais je n'ai pas envie d'attendre 60 ans pour profiter de mes économies. Donc je profite, et je fais tout de même attention à mes dépenses ! Le tout étant de trouver une juste mesure.
Concernant l'indépendance financière, il y a un principe qui revient souvent et que j'affectionne particulièrement : la diversification des revenus. Je vais m'y atteler dans les prochains mois. Vous en saurez plus prochainement en lisant mon site culturefinanciere.com.

2 commentaires:

  1. Bonjour Sovanna,

    Merci pour l'interview :)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien !

      J'attends avec impatience, tes prochaines articles.

      Supprimer